[Analyse] Les assurés attendent un approfondissement de l’offre de services en ligne et une expérience numérique améliorée

Vignetteetudeassurance3

Dans les domaines de l’assurance et des mutuelles, les trois quarts des Français assurés souhaitent pouvoir réaliser les démarches clés (souscription, modification de contrat, déclaration de sinistres…) intégralement en ligne sans avoir à utiliser d’autres canaux en parallèle (le courrier, le téléphone…). C’est l’un des enseignements de l’édition 2023 de l’étude « Expérience client et services numériques dans l’assurance » réalisée par Next Content (éditeur d’IN BANQUE) en partenariat avec Nitro.

C’est pourquoi, les trois quarts des assurés jugent également décisif ou important la mise en place ou l’extension de la signature électronique sur Internet afin de supprimer ou de limiter le plus possible impression et/ou échanges de courrier.

Mais en parallèle, afin de pouvoir réaliser ces démarches sur Internet en autonomie, les assurés considèrent dans leur large majorité (81%) nécessaire d’améliorer l’expérience utilisateur. Et si besoin ils souhaitent être mieux assistés en temps réel sur ces plateformes numériques.

Cette étude fournit des analyses détaillées des canaux utilisés aux étapes clés des parcours de souscription suivant le type d’assurance. Or, dans l’évaluation qu’ils font de leur dernière opération de souscription, ils sont nombreux à regretter de ne pas avoir pu tout faire sur Internet (61% dans l’assurance santé, 56% dans l’assurance habitation – responsabilité civile et 52% s’agissant d’une assurance automobile).

Cette attente forte pour un approfondissement de l’offre de services en ligne et des parcours totalement dématérialisés peut constituer également une réponse aux préoccupations actuelles sur l’évolution du coût de l’assurance. L’étude s’attarde cette année sur ces aspects.

Interrogés sur les décisions qu’ils auraient prises récemment pour atténuer les effets de l’inflation sur leurs budgets, 50% indiquent avoir passé en revue leurs dépenses récurrentes et 30% à avoir remis en concurrence certains fournisseurs. Concernant les domaines cibles pour mieux contrôler leurs dépenses dans les prochains mois, 30% des assurés pensent optimiser leur budget assurance en réduisant le budget ou a minima en limitant les hausses annoncées.

Etudeassurance_NextContent_Nitro_3

Les dépenses d’assurance sont davantage citées que les frais bancaires ou les abonnements télévision ou VOD. En revanche, la mutuelle santé est relativement épargnée par les logiques d’optimisation (16% seulement l’ont citée), sachant que beaucoup de consommateurs n’ont pas la main sur le coût, la mutuelle étant négociée dans le cadre de contrat employeur et que cela concerne par ailleurs un domaine essentiel pour les Français.

Dans ce contexte, environ un assuré sur cinq se dit certain de pouvoir basculer sur des formules d’assurance sur Internet plus économiques mais exigeant qu’il réalise les démarches et opérations courantes exclusivement sur Internet. Un peu moins de la moitié (47%) estime cela possible. Il y a donc actuellement un levier vers le développement des nouveaux modèles digitaux, portés par les grands assureurs qui segmenteraient leur offre (certains l’ont déjà fait ou viennent de lancer récemment des offres de ce type) ou par des nouveaux acteurs. 16% des assurés qui se montrent intéressés par ces nouveaux modèles très digitaux se montrent certains de pouvoir souscrire auprès d’une marque moins connue, par exemple portée par une nouvelle entreprise. A cela s’ajoute plus d’une moitié qui juge cela possible.


logo_nitro_full_darkVersionLes données présentées sont extraites de la 6ème édition de l’Expérience client et services numériques dans l’assurance, réalisée par Next Content, en partenariat avec Nitro.

Cette étude décrypte en détail l’évolution des usages et attentes des Français en matière de services numériques dans l’assurance des biens et des personnes. Elle apporte aussi une analyse détaillée des parcours clients et de la perception des innovations dans 3 domaines clés : l’assurance pour véhicule, l’assurance habitation, responsabilité civile et enfin l’assurance santé. Et cette année, elle éclaire aussi sur l’impact du contexte d’inflation sur les arbitrages des clients assurés et l’attractivité de nouveaux modèles d’assurance.

Cette étude est disponible en téléchargement. Vous pouvez consulter le sommaire complet et demander le rapport.

SOMMAIRE DE L’éTUDE

RECEVOIR L’éTUDE


[Rapport] Comment les banques peuvent soutenir les consommateurs en temps de crise avec du sur-mesure

tink-1

tink-2Alors que de nombreux pays sont confrontés à une crise du coût de la vie, l’industrie financière a l’opportunité d’aider les consommateurs « financièrement vulnérables » : les banques sont les mieux placées pour offrir un soutien sur mesure afin de les aider à se remettre sur pied, notamment avec des outils de banque numérique et des innovations alimentées par l’open banking qui offrent une vue complète des revenus et dépenses. A la clé, une fidélité et une confiance accrues entre les banques et les consommateurs, et pour ces derniers l’adoption d’outils de coaching financier numérique constituant une base solide.

Le rapport (en anglais, intitulé Banking is getting personal) proposé par Tink, partenaire de IN BANQUE 2023, montre que les consommateurs à travers l’Europe réclament une meilleure compréhension de leur vie financière. Au Royaume-Uni, 41% des consommateurs ont déclaré vouloir en savoir plus sur la gestion de leurs finances, tandis qu’en France*, 86 % des Français reconnaissent que la période actuelle appelle à une surveillance plus forte de leurs finances. Ces résultats offrent aux banques l’occasion de tirer parti des technologies axées sur les données pour donner à leurs clients une vue d’ensemble de leurs finances et améliorer leur bien-être financier.

Le rapport s’attache à répondre en détail à la problématique des différents niveaux de support pour différents types de clients, plaidant pour du sur-mesure dans le coaching financier et listant les exemples de fonctionnalités à mettre en place, avec un focus sur le cas BNP Paribas Fortis.

*Une étude complémentaire réalisée par Tink avec Opinion Way montre que plus d’un Français sur quatre estime que son salaire ne lui permet pas de couvrir ses dépenses essentielles et que 61% des Français considèrent que les banques disposent des outils nécessaires pour les aider à comprendre les conséquences de la crise sur leurs dépenses.

TéLéCHARGER
LE RAPPORT

[Étude] Assurances, mutuelles : Expérience client et nouveaux services numériques – Edition 2023

Vignette_EtudeAssurance2023_2

Next content, en partenariat avec Nitro et en lien avec sa marque sectorielle IN BANQUE, publie la 6ème édition de son étude Expérience client et services numériques dans l’assurance. Cette étude décrypte en détail l’évolution des usages et attentes des Français en matière de services numériques dans l’assurance des biens et des personnes. Elle apporte aussi une analyse détaillée des parcours clients et de la perception des innovations dans 3 domaines clés : l’assurance pour véhicule, l’assurance habitation, responsabilité civile et enfin l’assurance santé. Et cette année, elle éclaire aussi sur l’impact du contexte d’inflation sur les arbitrages des clients assurés et l’attractivité de nouveaux modèles d’assurance.

Cette nouvelle étude, réalisée en partenariat avec Nitro, repose sur l’analyse des résultats d’une enquête réalisée à la fin du mois janvier 2023 auprès de 1 035 Français représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP) et clients d’au moins une assurance ou mutuelle.

Les principaux thèmes de l’étude

  • Le développement de l’assurance en ligne : perception et attentes
  • L’assurance dans le contexte d’inflation : arbitrages des consommateurs, comportements des assurés, attractivité des nouveaux modèles
  • Les usages numériques selon les besoins des assurés (souscription, modification de contrat, sinistre ou accident), les assurances souscrites et les profils des clients
  • Les usages sur smartphone (le téléchargement d’application, les services utilisés…)
  • La souscription de produits d’assurance et la modification de contrat (fréquence, type de produit, canaux utilisés de la prise d’information à la finalisation du contrat) dans l’assurance des biens et des personnes
  • La déclaration de sinistre, d’accident, de vol : les canaux utilisés aux étapes clés, la place du numérique

Le sommaire détaillé est accessible ci-dessous.

Pour recevoir le rapport, vous pouvez vous faire la demande via ce formulaire.

RECEVOIR L’éTUDE

Sommaire détaillé de l’étude

 

Le développement de l’assurance en ligne : perception et attentes

Les attentes des assurés pour améliorer l’expérience client dans le cadre de démarches et échanges avec les assureurs et mutuelles
L’importance de la signature électronique dans le cadre des démarches sur Internet
L’intérêt pour des modèles en ligne plus économiques mais exigeant plus d’autonomie de la part du client
La dématérialisation des communications clients

 

L’assurance dans le contexte d’inflation

L’évolution des prix des assurances et mutuelles : niveau d’information et anticipation des assurés
L’assurance dans les arbitrages des consommateurs face à l’inflation
L’influence de l’inflation sur les comportements des assurés dans l’assurance automobile
  • Les contrats : accélération des changements, les garanties, les pratiques des assurés
  • Les formules d’assurance à l’usage
  • Les formules favorisant des comportements vertueux pour l’environnement et profitable au budget des ménages
L’influence de l’inflation sur les comportements des assurés dans l’assurance habitation, responsabilité civile
  • Les contrats : accélération des changements, les garanties, les pratiques des assurés
  • Les formules d’assurance préventive
L’influence de l’inflation sur les comportements des assurés dans l’assurance santé
  • Accélération des changements de contrat
  • Les garanties

 

L’usage des services en ligne des assureurs et mutuelles, les spécificités suivant les écrans et le profil des clients

Le téléchargement de l’application mobile
La fréquence d’utilisation des services en ligne suivant les écrans
Site Internet, application : les usages suivant les services en ligne des assureurs et mutuelles
  • Les usages sur le site Internet
  • Les services utilisés sur les applications mobiles
Messagerie instantanée, appel vidéo, visio-conférence : l’usage et l’intérêt pour échanger avec un assureur

 

L’assurance pour un véhicule : la place du numérique dans les parcours clients, la perception de nouveaux modèles en lien avec l’automobile connectée

La date de la dernière souscription ou modification de contrat d’une assurance auto, moto ou scooter
Le choix de l’assureur
La comparaison des offres
Les actions menées avant la souscription
Les critères de choix de l’assureur
Les canaux sollicités aux différentes étapes de la souscription ou de la modification de contrat
  • L’initialisation de la demande, les premières formalités
  • La fourniture des pièces justificatives
  • La signature, la conclusion des souscriptions ou des modifications de contrat
  • Le poids du numérique sur l’ensemble du processus de souscription
  • L’évaluation du processus de souscription

 

L’assurance habitation, responsabilité civile : la place du numérique dans les parcours clients, la perception de nouveaux modèles en lien avec les objets connectés

La date de la dernière souscription ou modification de contrat d’une assurance habitation, responsabilité civile
Le choix de l’assureur
La comparaison des offres
Les actions menées avant la souscription
Les critères de choix de l’assureur
Les canaux sollicités aux différentes étapes de la souscription ou de la modification de contrat
  • L’initialisation de la demande, les premières formalités
  • La fourniture des pièces justificatives
  • La signature, la conclusion des souscriptions ou des modifications de contrat
  • Le poids du numérique sur l’ensemble du processus de souscription
  • L’évaluation du processus de souscription

 

L’assurance santé : la place du numérique dans les parcours clients, la perception des innovations autour des objets connectés

La date de la dernière souscription ou modification de contrat d’une assurance santé
Le choix de l’assureur
La comparaison des offres
Les actions menées avant la souscription
Les critères de choix de l’assureur
Les canaux sollicités aux différentes étapes de la souscription ou de la modification de contrat
  • L’initialisation de la demande, les premières formalités
  • La fourniture des pièces justificatives
  • La signature du contrat, la conclusion des souscriptions ou des modifications de contrat
  • Le poids du numérique sur l’ensemble du processus de souscription
  • L’évaluation du processus de souscription
Les équipements de santé connectés et la transmission de données aux assureurs et mutuelles
Les équipements connectés (montres, bracelets) et applications de suivi d’indicateurs d’activité et de santé
L’intérêt pour des formules d’assurance santé récompensant la médecine préventive

 

La souscription : les canaux utilisés aux différentes étapes et selon les produits d’assurance

 

La déclaration de sinistre, d’accident, de vol : les canaux utilisés aux différentes étapes et selon les produits d’assurance

Le motif de la dernière déclaration
Les canaux sollicités lors de la dernière déclaration
  • La déclaration, les premières démarches
  • L’envoi des pièces justificatives
  • La signature

 

Pour recevoir le rapport, vous pouvez vous faire la demande via ce formulaire.

RECEVOIR L’éTUDE

Next Content est une société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation, notamment sur Internet, et des stratégies digitales des entreprises. La transition numérique dans les secteurs de la banque et l’assurance est une thématique clé pour Next Content, qui a produit déjà de nombreuses études sur le sujet et organise chaque année l’événement IN Banque, le rendez-vous de l’innovation numérique dans les services financiers (www.inbanque.com).

Nitro (ASX : NTO) est le leader mondial du SaaS en matière de logiciels PDF, de gestion de documents et de signatures électroniques. La plateforme de productivité de Nitro comprend de puissants outils PDF, des flux de travail numériques, une signature électronique hautement sécurisée et des capacités de vérification d’identité. Son produit de veille stratégique et d’analyse de pointe permet de mesurer le retour sur investissement et de quantifier les efforts de durabilité, le tout soutenu par une équipe de soutien à la réussite des clients et à la gestion du changement de premier ordre.

 

[Étude] Les Français et leur banque en 2022 : usages & attentes

INB2022_BAN_300x140_ETUDE_CAPGEMINI

INB2022_BAN_1400x422_ETUDE_CAPGEMINI_ADOBE

Cette 7ème édition de l’étude annuelle IN Banque sur les Français et leur banque, réalisée en partenariat avec Capgemini Invent et Adobe, vous offre une photographie actualisée des usages et attentes en matière de services numériques. Elle analyse également les principales évolutions dans la relation des Français avec leur banque : les canaux relationnels utilisés, les facteurs les plus importants… Enfin cette année, elle décrypte de nouveau les parcours clients, l’évolution de la place des canaux (agence, numérique, téléphone…) aux différentes étapes de la souscription d’un produit financier ou de l’ouverture d’un compte courant.

Cette étude s’appuie sur les données d’une enquête en ligne menée début juin 2022 auprès de 1 045 Français représentatifs de la population connectée à Internet de 18 ans et plus.

Tendances d’évolution, opinions, mais aussi la dimension de la protection de l’environnement… Consultez le sommaire détaillé de l’étude ci-dessous.

Si vous souhaitez la recevoir, vous pouvez vous enregistrer via le bouton suivant.
Le rapport vous sera envoyé dans les prochaines heures. (jours ouvrés).

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

Sommaire détaillé de l’étude

Relation avec la banque principale, opérations bancaires : les tendances d’évolution des usages suivant les canaux
  • La banque principale, la place des banques en ligne
  • La fréquentation de l’agence bancaire
  • L’accès à un conseiller référent, attitré
  • La fréquence de contact avec le conseiller suivant les canaux
  • La relation avec le conseiller bancaire : les critères de satisfaction et les attentes principales
  • Chatbot, voicebot, messagerie instantanée, réseaux sociaux… L’intérêt pour les nouveaux moyens de contact numérique avec la banque
  • Internet, téléphone, agence : le canal privilégié selon les opérations bancaires
  • La perception de l’apport des algorithmes en matière de conseil financier, l’évolution depuis
L’usage des services de banque en ligne, les spécificités suivant les écrans et le profil des clients
  • Le téléchargement de l’application mobile et son évaluation
  • La fréquence d’utilisation des services en ligne de la banque principale suivant les écrans
  • Site Internet, application : les usages suivant les services de banque en ligne
La perception de l’évolution des services rendus par la banque principale
  • La satisfaction vis-à-vis de sa banque principale (perception globale, perception du caractère innovant)
  • L’opinion sur l’évolution de la qualité de service selon les canaux
  • Les intentions d’ouvrir un compte auprès d’une nouvelle banque, les motivations
  • L’amélioration du service en contrepartie d’une hausse du prix  des prestations bancaires
  • Le facteur le plus important pour le client dans sa relation avec sa banque
Analyse des parcours clients lors d’une ouverture de compte et d’une souscription de produits financiers
  • La recherche préalable d’informations, la comparaison des offres lors de l’ouverture d’un compte courant
  • Les produits les plus souscrits
  • Les canaux sollicités lors de la dernière ouverture de compte et lors de la dernière souscription aux différentes étapes du parcours client
  • L’évaluation de l’expérience client
La possibilité d’utiliser des services bancaires proposés par des géants du numérique
Immobilier, énergie/environnement, santé, aide à domicile… l’intérêt pour un élargissement de l’offre de services
L’innovation au service de l’épargnant et du consommateur responsable
  • La prise en compte de critères éthiques, responsables dans les choix d’épargne et de placements financiers
  • Risque, information… L’opinion des clients sur l’épargne responsable
  • Les nouveaux services permettant de mieux analyser l’impact social et environnement de sa consommation et de son épargne

 

Si vous souhaitez la recevoir, vous pouvez vous enregistrer via le bouton suivant.
Le rapport vous sera envoyé dans les prochaines heures. (jours ouvrés).

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

IN Banque fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation numérique dans les services financiers via :

  • Des études et analyses ;
  • Des événements (conférences, séminaires, ateliers…) ;
  • Des partages d’expérience, du networking.

IN Banque est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

 

Pour recevoir l’étude

(* Champ obligatoire)









J'accepte en m'inscrivant pour recevoir l’étude que Next Content, éditeur de IN BANQUE, utilise mes données pour des communications personnalisées en lien avec mon activité professionnelle et partage mes coordonnées avec les partenaires de l’étude 2022.

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

[Étude] Plateformes et services bancaires innovants : les pratiques et attentes des Français – Édition 2022

INB2022_BAN_300x140_ETUDE_SBS

INB2022_BAN_1400x422_ETUDE_SBS

La transformation digitale, accentuée par le contexte Covid-19, a des conséquences importantes sur le comportement des Français connectés en matière de services bancaires.

Quelle est désormais la place du smartphone dans les pratiques bancaires ? Quelles sont les applications de paiement utilisées ? Quels nouveaux services les Français attendent-ils de la part des institutions financières ? Comment jugent-ils l’apport de plateformes d’interaction entre clients pour les aider à mieux utiliser les services proposés par leur banque, bénéficier de conseils pour mieux épargner, mieux consommer ? Dans quelle mesure et dans quels domaines sont-ils intéressés par l’intégration de services tiers sur l’espace en ligne de leur banque ?

Les réponses sont apportées dans cette nouvelle édition de l’étude « Plateformes et services bancaires innovants : les pratiques et attentes des Français ». Cette étude réalisée par IN Banque en partenariat avec Sopra Banking Software s’appuie sur les données d’une enquête en ligne menée début juin 2022 auprès de 1 045 Français représentatifs de la population connectée à Internet.

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

Sommaire détaillé de l’étude

La banque principale, la place des banques en ligne
La place du smartphone et de l’application mobile dans les pratiques bancaires
    • Le téléchargement de l’application mobile de la banque principale : évolution taux d’équipement
    • La fréquence d’utilisation des services en ligne de la banque principale suivant les écrans
    • Les applications de paiement, d’agrégation et de suivi financier
Le niveau de confiance dans les banques concernant l’exploitation des données comparé aux autres acteurs
Les services pour mieux piloter ses dépenses, gérer ses finances personnelles et son épargne
  • Virements, opérations cartes bancaires, demandes de crédit : l’opinion sur les délais de traitement et de réponse
  • Processus de sécurité, réduction des délais de traitement, ouverture de l’offre de souscription en ligne : l’utilité perçue
  • Analyse graphique, conseils, agrégation : l’usage des nouveaux services en ligne pour mieux gérer son argent au quotidien
Ouverture et plateformisation de l’offre de services (bancaires et extra-bancaires)
  • Les plateformes d’interaction entre clients, les communautés de clients
  • Crédit, facilités de paiement : usages et enrichissement de l’offre de services
    • Paiement en plusieurs fois, paiement différé : la fréquence d’utilisation dans le cadre d’un achat en ligne d’un montant élevé
    • L’intérêt pour une place de marché de prestations complémentaires à l’offre de crédit
  • L’intérêt pour l’accès à un bouquet de services tiers depuis l’espace de banque en ligne
L’intérêt pour les nouveaux services numériques dans le paiement

 

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

IN Banque fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation numérique dans les services financiers via :

  • Des études et analyses ;
  • Des événements (conférences, séminaires, ateliers…) ;
  • Des partages d’expérience, du networking.

IN Banque est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

 

Pour recevoir l’étude

(* Champ obligatoire)









J'accepte en m'inscrivant pour recevoir l’étude que Next Content, éditeur de IN BANQUE, utilise mes données pour des communications personnalisées en lien avec mon activité professionnelle et partage mes coordonnées avec le partenaire de l’étude.

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

Les Français et leur banque en 2022 : les principaux enseignements de la nouvelle étude

Stephane_Dalifard_Vignette2


Copyright 2022 IN BANQUE / Next Content

Présentation des principaux enseignements de la nouvelle étude IN BANQUE sur les Français et leur banque, réalisée en partenariat avec Capgemini Invent et Adobe.

Par Stéphane Dalifard, Vice Président Services Financiers / Banking Industry Leader chez Capgemini Invent

Enregistré le 23 juin lors d’IN BANQUE 2022 à Paris.

Consulter le sommaire détaillé de l’étude et recevoir le rapport : Les Français et leur banque 2022

[En vidéo] Les Français et les services numériques dans la banque

Introduction_INBANQUE2021

Copyright 2021 IN BANQUE / Next Content

Comment la crise Covid-19, les contraintes des confinements, ses conséquences économiques et sociétales ont-elles modifié les pratiques bancaires des clients ? Comment évoluent leurs attentes en matière de services numériques ? Quelles sont les incidences sur la relation avec le conseiller ? Engagements RSE, finance durable… Comment les clients perçoivent-ils les initiatives de leur banque dans le domaine ? Comment jugent-ils les innovations numériques pour mieux suivre l’impact de son épargne et plus largement de sa consommation de services financiers ? Dans quelle mesure, les critères environnementaux, sociaux, de localisation sont-ils pris en compte dans les choix et pratiques financières des clients ?

Présentation introductive sur la base des résultats d’une enquête exclusive sur l’innovation numérique dans les services financiers par :

  • Valérie Gitenay – Vice Présidente Services Financiers / Retail Banking Industry Leader, Capgemini Invent
  • Stéphane Dalifard – Vice Président Services Financiers / Banking Industry Leader, Capgemini Invent

 

Consultez le sommaire détaillé de l’étude et recevez le rapport complet depuis cette page : Les Français et leur banque  : usages et attentes

 

[Tribune] La banque de demain passe par de nouveaux services et une relation client hybride

Vignette_Tribune_Capgemini_Invent
Stephane Dalifard - Capgemini Invent

Stéphane Dalifard
Vice Président Services Financiers / Banking Industry Leader
Capgemini Invent

Valérie Gitenay - Capgemini

Valérie Gitenay
Vice Présidente Services Financiers / Retail Banking Industry Leader
Capgemini Invent

Est-ce un effet d’accélération dû à la crise sanitaire ? Les modèles bancaires traditionnels et les modèles digitaux tendent en tout cas à converger, aussi bien dans l’expérience numérique proposée que dans l’approche adoptée en matière de relation client. Et les Français attendent de leur banque qu’elle soit innovante en termes de services, mais aussi responsable.

Ces constats, que nous observons chez nos clients, l’étude « Les Français et leur banque en 2021 : usages & attentes » réalisée par IN BANQUE et Capgemini Invent début juin 2021 vient les confirmer, dans un paysage où désormais 20% des Français possèdent un compte dans une banque en ligne, et où près de la moitié de nos concitoyens sont multi-bancarisés.

L’expérience client n’est plus le critère de différenciation des banques digitales
Attachés à leur banque principale, les Français en sont également satisfaits, et particulièrement sur le plan des parcours numériques, les possibilités de dématérialisation, de signature électronique… Ce qui montre que l’écart qui avait pu exister entre les banques traditionnelles et les banques digitales s’agissant de l’expérience client tend à s’estomper. Et du côté du service client, là aussi les différences se réduisent : 1/3 des clients des banques en ligne disposent désormais d’un conseiller référent.

L’humain reste plébiscité
Le rôle donné au conseiller bancaire par les Français se modifie certes, mais reste important. Si la fréquentation des agences est en déclin, 30% des clients, toutes banques confondues, ont des contacts réguliers, principalement par téléphone et par e-mail, avec leur conseiller. Et si les contacts sont moins fréquents car de plus en plus d’opérations sont réalisées en self-care, la demande de conseil reste forte, en particulier pour des opérations financières plus engageantes ou complexes, et les Français sont même de moins en moins nombreux, par comparaison avec l’enquête de l’année dernière, à estimer qu’une intelligence artificielle pourra à terme remplacer leur conseiller.

Vers une banque innovante et responsable
Ce besoin d’une relation de proximité avec la banque s’observe aussi dans le fait qu’1/3 des clients bancaires est prêt à payer plus pour plus de services, comme par exemple un accès plus rapide au centre de contact (ou avec des horaires élargis), et plus d’expertises. Au delà, plus de la moitié des Français se déclarent intéressés à ce que leur banque leur propose de nouveaux services, y compris au delà des métiers bancaires. Ces nouveaux services pourraient notamment être liés à l’immobilier en complément du crédit et de l’assurance, à l’aide aux personnes âgées et à la question de la dépendance, à la santé, l’éducation, l’énergie… Ou plus généralement la mise en relation avec d’autres professionnels dans le cadre d’une plate-forme digitale vers différents univers. Et cet intérêt des Français va plus loin : ils jugent leur conseiller bancaire habituel légitime à investir ces sujets.

L’étude mesure également l’avis des Français sur la finance responsable. Si 70% d’entre eux expriment un manque d’information et d’accompagnement, ils sont tout de même plus de 60% à intégrer ce critère d’une manière ou d’une autre, notamment les questions liées aux changements climatiques, dans leur choix d’épargne. Par ailleurs, un service de calcul d’empreinte carbone est souvent souhaité, particulièrement chez les plus jeunes. 30% des Français se déclarent même prêts à sacrifier du rendement s’ils ont la garantie d’investissements responsables et durables.

Dans un monde où l’avenir des réseaux bancaires est parfois questionné, il ressort que le modèle des banques traditionnelles reste finalement largement résilient : avec bien sûr la nécessité d’accompagner, d’un point de vue digital mais aussi humain, la transformation des usages et les étapes-clés de la vie des clients.

> Pour en savoir plus, consulter l’étude Les Français et leur banque en 2021 : usages & attentes

 

[Etude] – Pratiques numériques et attentes des assurés

300x140

NUXEO_100x100L’usage du numérique dans les assurances et mutuelles en France est en forte hausse, accéléré par la pandémie de Covid-19. C’est ce que révèle la dernière étude de Nuxeo sur les usages et attentes des assurés en matière de services numériques. Cette étude a été réalisée par Next Content sur la base de données de sa dernière enquête assurances et mutuelles.

Cette étude fournit notamment des informations sur :

  • L’usage des services en ligne des assureurs (demande d’attestation, déclaration de sinistre, souscription…) sur les sites Internet et les applications mobiles
  • L’évolution du téléchargement d’applications mobiles d’assureurs ou mutuelles
  • Une analyse détaillée des parcours clients dans le cadre d’une déclaration de sinistre, vol ou accident
  • Les améliorations, les innovations les plus attendues en matière de services numériques
  • La perception et l’intérêt pour les assureurs à distance sur Internet
  • L’intérêt pour de nouveaux non assurantiels sur les plateformes numériques des assureurs

[Etude] Expérience client et nouveaux services numériques dans l’assurance

NC_ASSU_2020_09_VIGNETTE_300x140

NC_ASSU_2020_09_BAN_580x260_MAILINGNext content publie la quatrième édition de son étude Expérience client et services numériques dans l’assurance qui décrypte en détail l’évolution des usages et attentes des Français en matière de services numériques dans l’assurance des biens et des personnes. Elle apporte cette année un éclairage particulier sur l’impact de la Covid-19 et ses conséquences sur les pratiques des assurés.

Cette étude repose sur l’analyse des résultats d’une enquête réalisée au mois de juillet 2020 auprès de 1 003 Français représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP) et clients d’au moins une assurance ou mutuelle.

L’édition 2023 recentrée sur l’assurance des biens et des personnes a été publiée en septembre 2021 et est accessible depuis cette page : Voir l’édition 2023

Les principaux thèmes de l’étude 2020

  • Les usages numériques selon les besoins des assurés (souscription, modification de contrat, sinistre ou accident, gestion des contrats et attestations…), les assurances souscrites et les profils des clients
  • Les usages sur smartphone (le téléchargement d’application, les services utilisés…)
  • La souscription de produits d’assurance et la modification de contrat (fréquence, type de produit, canaux utilisés de la prise d’information à la finalisation du contrat) dans l’assurance des biens et des personnes
  • La connaissance et les usages en matière de services conversationnels automatisés (chatbot, voicebot).
  • Les intentions de changement d’assurance et la perception des nouveaux modèles notamment l’assurance connectée
  • Les attentes prioritaires en matière de nouveaux services numériques
  • L’intérêt pour l’accès à des services hors assurances depuis les plateformes numériques des assureurs

Le sommaire détaillé est accessible ci-dessous.

L’étude est disponible en version PDF.

  • De 1 à 5 utilisateurs de votre entreprise ou organisation : 790 euros HT
  • Pour plus de 5 utilisateurs de votre entreprise ou organisation : 1490 euros HT

Pour commander l’étude 2020 ou obtenir des informations complémentaires, vous pouvez nous envoyer une demande via ce formulaire.

COMMANDER L’éTUDE

Sommaire détaillé de l’étude

La souscription et la modification de contrat

Habitation, responsabilité civile, automobile, santé, vie, prévoyance… Les types de contrat actuellement souscrits par les assurés
La date de la dernière souscription et modification de contrat
  • Dans les domaines : habitation, responsabilité civile, automobile, santé, protection juridique
  • Dans les domaines : prévoyance, obsèques, retraite et assurance-vie
Les produits concernés par les dernières opérations de souscription ou de modification de contrat
  • Dans les domaines : habitation, responsabilité civile, automobile, santé, protection juridique
  • Dans les domaines : prévoyance, obsèques, retraite et assurance-vie
Les opérations réalisées au cours des 6 derniers mois, pendant la période confinement et en lien avec la Covid-19
  • Dans les domaines : habitation, responsabilité civile, automobile, santé, protection juridique
  • Dans les domaines : prévoyance, obsèques, retraite et assurance-vie
  • Les raisons de la souscription, modification de contrat en lien avec la Covid-19

Le numérique dans les parcours et l’expérience client

Les services numériques des assureurs et mutuelles
  • Les usages sur le site Internet
  • Le téléchargement d’applications mobiles des assureurs et mutuelles
  • Les services utilisés sur les applications mobiles
Le numérique dans les parcours de souscription ou de modification de contrat
Le type d’acteur sollicité pour l’initialisation de la souscription (assureur, banque, comparateur, autres intermédiaires
  • Dans les domaines : habitation, responsabilité civile, automobile, santé, protection juridique
  • Dans les domaines : prévoyance, obsèques, retraite et assurance-vie
Les canaux sollicités (agences, téléphone, numérique) lors de la dernière opération (souscription, modification de contrat) dans les domaines habitation, responsabilité civile, automobile, santé, protection juridique
  • L’initialisation de la demande, les premières formalités
  • La fourniture des pièces justificatives
  • La signature du contrat, la conclusion des opérations (souscription, modification de contrat)
  • Le poids du numérique sur l’ensemble du processus de souscription
Les canaux sollicités lors de la dernière souscription dans les domaines prévoyance, obsèques, retraite et assurance-vie
La part des assurés ayant déjà fait des demandes de devis, des souscriptions selon le type d’assurance
La récupération d’une copie d’un contrat, d’une attestation : les usages les plus courants, les canaux principalement utilisés
La déclaration de sinistre, d’accident, de vol
Le motif de la dernière déclaration
Les canaux sollicités lors de la dernière déclaration
  • La déclaration, les premières démarches
  • L’envoi des pièces justificatives
  • Le suivi de l’avancement de la prise en charge, de l’indemnisation
Voicebot, chatbot : l’intérêt pour les services conversationnels dans l’assurance
Les améliorations numériques les plus attendues

Le changement d’assureurs ou de mutuelles et l’intérêt pour les nouveaux modèles

Les intentions de changement d’assureurs ou de mutuelles
L’intérêt pour les assureurs en ligne sans agence
Les nouveaux services d’assurance connectée : perception et intérêt

L’assurance automobile

L’assurance habitation

Les possibilités de partage de données personnelles sur le logement, son véhicule pour bénéficier d’une assurance et de conseils de prévention personnalisés

L’assurance santé

  • Les équipements connectés (montres, bracelets) et applications de suivi d’indicateurs d’activité et de santé
  • Le partage de données personnelles sur la santé

Les plateformes de services et l’intégration dans les parcours de consommation

L’intérêt pour de nouveaux services non assurantiels sur les plateformes numériques des assureurs
L’intérêt pour de nouveaux services pratiques accessibles depuis l’application mobile de l’assureur
L’assurance affinitaire : la souscription dans le cadre de parcours de consommation

 

L’étude est disponible en version PDF.

  • De 1 à 5 utilisateurs de votre entreprise ou organisation : 790 euros HT
  • Pour plus de 5 utilisateurs de votre entreprise ou organisation : 1490 euros HT

Pour commander l’étude 2020 ou obtenir des informations complémentaires, vous pouvez nous envoyer une demande via ce formulaire.

COMMANDER L’éTUDE

L’édition 2021 recentrée sur l’assurance des biens et des personnes a été publiée en septembre 2021 et est accessible depuis cette page : Voir l’édition 2021

Next Content est une société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation, notamment sur Internet, et des stratégies digitales des entreprises. La transition numérique dans les secteurs de la banque et l’assurance est une thématique clé pour Next Content, qui a produit déjà de nombreuses études sur le sujet et organise chaque année l’événement IN Banque, le rendez-vous de l’innovation numérique dans les services financiers (www.inbanque.com).