Le défi des nouveaux indicateurs ESG pour le conseil financier

vignette_FinanceDurable

Copyright 2022 IN BANQUE / Next Content

Comment mieux accompagner les clients souhaitant orienter leur épargne, leurs placements financiers vers des produits financiers éthiques, responsables ? Comment créer de la confiance dans ces nouveaux produits d’épargne pouvant donner lieu des interprétations très divergentes et des attentes parfois contradictoires ? Comment bien partager avec ses clients ses propres engagements, ses initiatives en matière de finance durable, d’engagement sociétal ?

Débat avec :

  • Claire Douchy – Responsable des offres philanthropiques et ISR, Société Générale Private Banking
  • Capucine Cusinberche – Directrice de la finance durable, Greenly

Animé par Neïla Beyler – Journaliste, Les Echos

 

Enregistré lors d’IN BANQUE 2022 le 23 juin à Paris.

[Étude] Les Français et leur banque en 2022 : usages & attentes

INB2022_BAN_300x140_ETUDE_CAPGEMINI

INB2022_BAN_1400x422_ETUDE_CAPGEMINI_ADOBE

Cette 7ème édition de l’étude annuelle IN Banque sur les Français et leur banque, réalisée en partenariat avec Capgemini Invent et Adobe, vous offre une photographie actualisée des usages et attentes en matière de services numériques. Elle analyse également les principales évolutions dans la relation des Français avec leur banque : les canaux relationnels utilisés, les facteurs les plus importants… Enfin cette année, elle décrypte de nouveau les parcours clients, l’évolution de la place des canaux (agence, numérique, téléphone…) aux différentes étapes de la souscription d’un produit financier ou de l’ouverture d’un compte courant.

Cette étude s’appuie sur les données d’une enquête en ligne menée début juin 2022 auprès de 1 045 Français représentatifs de la population connectée à Internet de 18 ans et plus.

Tendances d’évolution, opinions, mais aussi la dimension de la protection de l’environnement… Consultez le sommaire détaillé de l’étude ci-dessous.

Si vous souhaitez la recevoir, vous pouvez vous enregistrer via le bouton suivant.
Le rapport vous sera envoyé dans les prochaines heures. (jours ouvrés).

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

Sommaire détaillé de l’étude

Relation avec la banque principale, opérations bancaires : les tendances d’évolution des usages suivant les canaux
  • La banque principale, la place des banques en ligne
  • La fréquentation de l’agence bancaire
  • L’accès à un conseiller référent, attitré
  • La fréquence de contact avec le conseiller suivant les canaux
  • La relation avec le conseiller bancaire : les critères de satisfaction et les attentes principales
  • Chatbot, voicebot, messagerie instantanée, réseaux sociaux… L’intérêt pour les nouveaux moyens de contact numérique avec la banque
  • Internet, téléphone, agence : le canal privilégié selon les opérations bancaires
  • La perception de l’apport des algorithmes en matière de conseil financier, l’évolution depuis
L’usage des services de banque en ligne, les spécificités suivant les écrans et le profil des clients
  • Le téléchargement de l’application mobile et son évaluation
  • La fréquence d’utilisation des services en ligne de la banque principale suivant les écrans
  • Site Internet, application : les usages suivant les services de banque en ligne
La perception de l’évolution des services rendus par la banque principale
  • La satisfaction vis-à-vis de sa banque principale (perception globale, perception du caractère innovant)
  • L’opinion sur l’évolution de la qualité de service selon les canaux
  • Les intentions d’ouvrir un compte auprès d’une nouvelle banque, les motivations
  • L’amélioration du service en contrepartie d’une hausse du prix  des prestations bancaires
  • Le facteur le plus important pour le client dans sa relation avec sa banque
Analyse des parcours clients lors d’une ouverture de compte et d’une souscription de produits financiers
  • La recherche préalable d’informations, la comparaison des offres lors de l’ouverture d’un compte courant
  • Les produits les plus souscrits
  • Les canaux sollicités lors de la dernière ouverture de compte et lors de la dernière souscription aux différentes étapes du parcours client
  • L’évaluation de l’expérience client
La possibilité d’utiliser des services bancaires proposés par des géants du numérique
Immobilier, énergie/environnement, santé, aide à domicile… l’intérêt pour un élargissement de l’offre de services
L’innovation au service de l’épargnant et du consommateur responsable
  • La prise en compte de critères éthiques, responsables dans les choix d’épargne et de placements financiers
  • Risque, information… L’opinion des clients sur l’épargne responsable
  • Les nouveaux services permettant de mieux analyser l’impact social et environnement de sa consommation et de son épargne

 

Si vous souhaitez la recevoir, vous pouvez vous enregistrer via le bouton suivant.
Le rapport vous sera envoyé dans les prochaines heures. (jours ouvrés).

RECEVOIR
L’éTUDE 2022

IN Banque fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation numérique dans les services financiers via :

  • Des études et analyses ;
  • Des événements (conférences, séminaires, ateliers…) ;
  • Des partages d’expérience, du networking.

IN Banque est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

 

Pour recevoir l’étude

(* Champ obligatoire)









J'accepte en m'inscrivant pour recevoir l’étude que Next Content, éditeur de IN BANQUE, utilise mes données pour des communications personnalisées en lien avec mon activité professionnelle et partage mes coordonnées avec les partenaires de l’étude 2022.

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

Claire Douchy (Société Générale Private Banking) : « Nos banquiers doivent aussi être des citoyens avertis »

Claire_Douchy_Vignette
Claire Douchy

Claire Douchy
Responsable des offres philanthropiques et ISR
Société Générale Private Banking

Les enjeux environnements et sociaux ont une part de plus en plus importante dans les priorités des Français, notamment sur la façon dont leur épargne et leurs placements sont utilisés pour soutenir des projets à impact vertueux. Claire Douchy qui a la responsabilité des engagements sociétaux et des projets responsables pour Société Générale Private Banking, fait le point sur l’offre et la demande.

IN BANQUE : Avant de se pencher sur les questions RSE, pouvez-vous présenter l’activité de la branche Private Banking de la Société Générale en quelques chiffres incontournables ?
Claire Douchy :
Nous avons deux sociétés de gestion dédiées à la banque privée qui gèrent des portefeuilles et des fonds : SG 29 Haussmann et Société Générale Private Wealth Management. A fin 2021, nous avions 129,8 milliards d’actifs sous gestion dans l’ensemble de la banque privée, qui est répartie sur treize pays en Europe. Nos trois grands piliers géographiques sont la Suisse, le Luxembourg et Monaco; la France (nous sommes présents dans 80 villes) ; et le Royaume-Uni. Parmi nos 2.500 collaborateurs, 800 sont en France, dont la moitié environ est en contact direct avec les clients.

Nous avons un savoir-faire reconnu sur l’ingénierie patrimoniale, l’accompagnement philanthropique et la gestion d’actifs/les produits structurés. Nous avons obtenu la reconnaissance de nos clients en termes de satisfaction puisqu’en 2021, notre NPS (Net Promoter Score) a fortement augmenté pour atteindre un niveau record en France – proche de ceux que l’on retrouve dans l’industrie du luxe.

Pouvez-vous retracer la genèse de l’investissement responsable au sein de l’entreprise ?
Quand j’ai pris mes fonctions pour développer l’offre ISR (Investissement Socialement Responsable) en 2016, nous partions quasiment de zéro. Nous avons commencé grâce à nos clients français OSBL (Organisme Sans But Lucratif) : ces associations ou fondations avaient des attentes élevées en matière de gestion responsable, pour lesquelles nous avons quasiment fait du sur-mesure.

Ensuite, tout est allé très vite et l’entreprise s’est transformée de l’intérieur. Dès 2019, la banque privée a décliné un plan stratégique à impact positif, ce qui a permis de déployer des solutions positives et durables dans toutes les classes d’actifs.

Aujourd’hui, que proposez-vous sur le front de l’ISR ?
Côté offres, toutes les classes d’actifs sont concernées : fonds climat, ISR, private equity, immobilier… En 2021, nous avons été la première banque, en France, à proposer  un mandat de gestion labellisé ISR. Nous avons aussi un partenariat avec Lumo, plateforme de crowdfunding en énergies renouvelables, sur laquelle nous avons collecté l’année dernière presque 30 millions d’euros. L’objectif étant d’investir en direct dans des programmes d’énergies renouvelables à impact direct sur la transition climatique : fermes éoliennes ou solaires, usines de biogaz…

LIRE LA SUITE SUR L’USINE DIGITALE

Claire Douchy interviendra le 23 juin lors d’IN BANQUE 2022 sur le thème « Le défi des nouveaux indicateurs ESG pour le conseil financier ».

[En vidéo] Les nouveaux instruments du consommateur et de l’épargnant responsable

Vignette_TR_INBANQUE_Responsable


Copyright 2021 IN BANQUE / Next Content

Comment aider les consommateurs, les épargnants à mieux évaluer l’impact de leurs comportements financiers ? Comment répondre aux attentes de clients soucieux de flécher leur épargne vers des produits financiers éthiques, responsables mais aussi de suivre dans la durée l’impact de leurs investissements ? Comment leur offrir une information la plus transparente possible ? Comment aller au-delà des labels, des normes parfois incomplets ou qui ne sont pas toujours alignés avec l’éthique particulière des investisseurs ?

Débat avec :

  • Léo Garnier – Directeur Général, Rift et Associé, LITA.co
  • Kamel Nait-outaleb – Président et Cofondateur, OnlyOne

Animé par Neïla Beyler, Journaliste, Les Echos

Enregistré lors de la conférence IN BANQUE 2021 le 24 juin à Paris.