[Guide] Réinventer l’assurance à l’ère du digital

GuideNuxeo2

Le secteur des assurances est à un moment crucial. Une nouvelle génération d’assureurs a vu le jour ces dernières années, révolutionnant les modèles traditionnels. Leur approche est différente, centrée sur l’expérience client. Plus agiles, ils réinventent le secteur en proposant de nouveaux services et une expérience digitale optimisée.

Ce guide analyse comment ces acteurs s’appuient sur les nouvelles technologies pour tirer parti de leur information et améliorer leur expérience client. Il explique ensuite comment les assureurs peuvent adopter une nouvelle approche de la gestion de l’information, se moderniser et concurrencer ainsi ces nouveaux entrants

Ce guide « 8 clés pour réinventer l’assurance à l’ère du digital » a été réalisé par Nuxeo. Il s’adresse aux marques du secteur de l’assurance souhaitant atteindre le même niveau de croissance que leurs concurrents 100% numériques.

TéLéCHARGER LE GUIDE

[Etude] Parcours & expérience client B2C dans la banque

ITESOFT_ETUDE_300x140_VIGNETTE

ITESOFT_100x100Les parts de marché des banques en ligne (sans réseau d’agences spécifique comme Boursorama, ING, Hello Bank…) progressent en France. 7 % des Français connectés ont désormais une banque en ligne comme banque principale soit 2 points de plus par rapport à janvier 2017. Ces banques représentent 38 % des ouvertures de nouveaux comptes courants réalisées au cours des 2 dernières années, contre 18 % pour les ouvertures réalisées il y a trois à cinq ans.

Alors que 25 % des Français connectés affichent leur intention de changer de banque principale dans les six prochains mois (5 % d’entre eux de manière certaine), ces données soulignent l’importance pour l’ensemble des acteurs du secteur (banques à réseaux comme banque en ligne) de soigner l’expérience et les parcours clients numériques.

Ouverture de compte, mobilité bancaire, souscription de produits et services, modification de situation, réclamations… Cette étude réalisée par Next Content pour le compte de ITESOFT décrypte les principaux parcours d’un client bancaire, mesure la place des différents canaux (l’agence, le numérique, le téléphone…) à chacune des étapes et identifie les leviers d’amélioration de l’expérience client.

L’étude s’appuie sur les résultats d’une enquête en ligne réalisée auprès de 1 005 Français, représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP), via un ordinateur, un smartphone et/ou une tablette.

TéLéCHARGER L’éTUDE

Le sommaire de l’étude

La banque principale, la part des banques en ligne

L’utilisation de l’application mobile de la banque principale

L’ouverture d’un compte courant

  • La date de la dernière ouverture
  • Les banques choisies
  • Les canaux utilisés lors de la dernière ouverture de compte
    • L’initialisation de la demande et les premières formalités
    • La fourniture et la validation de pièces justificatives
    • La réception du contrat et sa signature
    • L’évaluation de l’expérience client lors de l’ouverture d’un compte courant
  • La mobilité bancaire
    • La fréquence de changement de banque principale
    • La simplification et la sécurisation du changement de banque
    • Les intentions de changement de banque principale

La souscription de produits et services financiers

  • Les produits les plus souscrits
  • Le poids de la banque principale dans les souscriptions
  • Les canaux utilisés lors de la dernière souscription
    • L’initialisation de la demande et les premières formalités
    • La fourniture et la validation de documents et justificatifs
    • La réception du contrat et sa signature
    • L’évaluation de l’expérience client lors de la souscription
  • La souscription 100% en ligne
    • Les usages et l’intérêt selon les différents produits ou services financiers
    • Les leviers de développement

Le signalement d’un problème et les réclamations

  • Les moyens utilisés pour échanger avec sa banque
  • L’envoi de documents ou pièces justificatives
  • L’évaluation de l’expérience client

Le signalement d’un changement de situation

  • Les moyens utilisés pour signaler un changement
  • L’envoi de documents ou pièces justificatives
  • L’évaluation de l’expérience client

Les attentes prioritaires concernant le traitement des demandes clients (réclamations et changements de situation)

L’opinion des clients sur l’automatisation du traitement de leurs demandes par les banques

TéLéCHARGER L’éTUDE

[En vidéo] Services financiers : ouverture, croissance et valorisation

inaugurale


Copyright 2019 IN BANQUE / Next Content

Quelles innovations et nouveaux services pour améliorer l’expérience client numérique, diversifier son offre ? Comment l’open innovation, l’open banking ou open insurance viennent-ils nourrir ces stratégies ? Comment en faire des leviers efficaces pour la croissance, la fidélisation ? Quels enjeux en termes de partage de valeur ? Quelles orientations et avancées majeures en matière d’IA, d’Internet conversationnel, de reconnaissance et d’assistance vocale ou encore de blockchain ? Quelle vision sur les enjeux de ces technologies ? Et à quel horizon ?

Avec :

  • Béatrice Collot – Directeur Trade Finance et Affacturage, HSBC
  • Sébastien Marinot – Innovation & New business models Manager, BNP Paribas
  • Laurent Charon – Directeur Open Innovation, AG2R LA MONDIALE MATMUT
  • Cyril Chiche – CEO, Lydia

Grand débat animé par Stéphane Houin, Directeur des Offres Digitales pour les Services Financiers, CGI, dans le cadre de la 5e conférence IN BANQUE le 7 février 2019

Sébastien Marinot (BNP Paribas) : « L’Open Banking pour enrichir notre proposition de valeur »

0-4
Sébastien Marinot - BNP Paribas

Sébastien Marinot
Innovation & New Business Models Manager
BNP Paribas

IN Banque : Comment s’organise l’innovation au sein du groupe BNP Paribas ?
Sébastien Marinot 
: Dans un environnement en rapide évolution, BNP Paribas observe 4 tendances : de nouveaux comportements de la part des consommateurs, l’adoption de technologies disruptives, l’arrivée de nouveaux concurrents dans les services financiers et la « plateformisation » de l’économie.

Pour répondre à ces tendances, BNP Paribas a initié une stratégie d’open innovation qui implique collaborateurs, clients et l’ensemble des acteurs de l’écosystème : start-ups, grands groupes, acteurs du digital… Cette stratégie vise à enrichir notre proposition de valeur avec de nouveaux services et business models et à diminuer notre time to market.

Lire la suite de l’article sur l’Usine Digitale

Sébastien Marinot sera présent le 7 février lors d’IN BANQUE 2019 pour partager sa vision de la banque de demain.

[En vidéo] Entretien avec Catherine Vidal (Banque Casino)

itw-banque-casino


Copyright 2019 IN BANQUE / Next Content

Entretien avec la Directrice Générale de Banque Casino autour de l’onboarding client, des « points d’impact » du numérique sur les différents métiers de la banque, et sur l’offre en mobilité.

Réalisé dans le cadre de la 5e conférence IN BANQUE le 7 février 2019

[Formation] Design Thinking au service de l’expérience client

DESIGN_THNIK_300x140

DESIGN_THINK_N1 (002)Next Content, organisateur d’IN BANQUE, lance une nouvelle formation en présentiel sur 2 jours qui permet d’appréhender la pensée design et ses enjeux et d’expérimenter concrètement cette méthode en lien avec ses problématiques.

Les objectifs de la formation :

  • Acquérir les fondamentaux et les principes clés du design thinking
  • Appréhender la posture et les enjeux du design thinking pour les réinjecter efficacement et durablement au sein de vos projets et de vos équipes
  • S’approprier les méthodologies itératives et les outils de mise en pratique concrète du design de service et du design numérique
  • Optimiser ses processus d’innovation
  • Co-construire de meilleurs produits et services numériques plus rapidement

Deux sessions sont d’ores et déjà programmées, une les 16 et 17 décembre 2019 et l’autre les 8 et 9 juin 2020.

En savoir plus, s’INSCRIRE

NOS AUTRES FORMATIONS

 

[Evénement] Innovation & Data / Moyens de paiement : Le 5 novembre

REVUE_BQUE_300x140_N

Next Content est partenaire du Workshop annuel de la Revue Banque qui se tiendra le 5 novembre 2019 à Paris autour des thèmes suivants :

Matinée : Innovation & Data
Jusqu’à présent, les banques ont restreint l’exploitation de leurs données, face à des concurrents qui en ont fait leur fonds de commerce (GAFA, FinTech, etc.). Les données sont la matière première de la révolution des usages. Les technologies du big data et de l’IA sont désormais matures pour inventer des services innovants. Les banquiers et assureurs ont de plus en plus la capacité d’exploiter ces données. Pourtant, la data leur apparaît avant tout comme une contrainte, sous le poids des réglementations : RGPD, DSP 2… Jusqu’où pourront-ils aller, pour collecter, ordonner et exploiter la Data et en faire un véritable outil de croissance ?

Après-midi : Moyens de paiement : vers une alliance européenne ?
Les évolutions règlementaires, les innovations technologiques et les usages des clients bouleversent le paysage des paiements. Une stratégie européenne des paiements saura-t-elle y faire face, nous préparer aux grands enjeux qui se dessinent et permettre l’émergence de nouveaux modèles économiques fondés sur l’utilisation et la maîtrise de la donnée ?

En savoir plus

[Étude] Les décideurs banque et assurance anticipent les nouvelles concurrences et misent sur l’autonomie client

QUADIENT_300X140

L’autonomie client, comme transformation liée à l’innovation numérique et au développement de nouveaux services en ligne, apparaît décisive, majeure, pour plus de 8 décideurs sur 10 des secteurs banque et assurance, avec ses conséquences en termes de développement commercial et de relation client.

C’est ce que révèle la seconde édition de l’étude Enjeux et projets numériques dans la banque et l’assurance réalisée par Next content pour Quadient

Cette opinion fait l’unanimité parmi les décideurs interrogés issus du secteur de l’assurance et des mutuelles. Si l’on ne prend que les décideurs issus de la banque de détail (hors sociétés de crédit), le taux se situe autour de 80%. Pour 20% c’est important mais pas décisif.

Ensuite, les nouveaux services proposés en lien avec l’exploitation de la data clients et de l’intelligence artificielle sont également cités par une majorité des décideurs comme des innovations majeures susceptibles de transformer en profondeur leur activité..

article-etude-quadient-1


Next content a réalisé pour le compte de Quadient une étude sur les Enjeux et projets numériques dans la banque et l’assurance, qui repose sur les résultats d’une enquête en ligne menée entre décembre 2018 et février 2019 auprès des décideurs du numérique dans les secteurs banque et assurance. Télécharger l’étude


Les 2/3 des décideurs du numérique dans la banque et l’assurance estiment qu’à l’horizon 2022 la concurrence des nouveaux acteurs (néo-banques, néo-assureurs) sera forte. Une majorité des décideurs pensent également que les géants du numérique seront une concurrence significative sur leur marché. C’est vrai pour les professionnels dans la banque comme pour ceux des assurances ou des mutuelles.

L’an passé pour les décideurs dans la banque, à la même question mais à l’horizon 2020, les taux étaient sensiblement plus bas (47% seulement). La menace semble donc se préciser à leurs yeux. Elle reflète aussi les prises de position tangibles et les développements de ces grands acteurs du numérique sur le marché (en particulier dans le paiement).

Dans l’assurance, les mutuelles, l’appréhension d’une concurrence émanant de nouveaux acteurs innovants (assurtechs) est beaucoup plus importante que dans la banque où les fintechs sont davantage perçues comme des acteurs complémentaires, dans une perspective de collaboration (open-banking). Plus de 8 décideurs de l’assurance sur 10 considèrent la concurrence des assurtechs comme forte contre moins d’un quart dans la banque s’agissant des fintechs.

article-etude-quadient-2


Next content a réalisé pour le compte de Quadient une étude sur les Enjeux et projets numériques dans la banque et l’assurance, qui repose sur les résultats d’une enquête en ligne menée entre décembre 2018 et février 2019 auprès des décideurs du numérique dans les secteurs banque et assurance. Télécharger l’étude