{{ config.search.label }}
Entretiens

Philippine Rougevin-Baville (Qonto France) : « Nous avons pour objectif d’atteindre le million de clients TPE-PME en Europe en 2025 »


Philippine Rougevin-Baville, Directrice Générale, Qonto France

Directrice générale de la fintech leader de la gestion financière des TPE-PME, devenue licorne en 2022, Philippine Rougevin-Baville fait un point d’étape sur les actualités et projets de la société.

IN BANQUE : Qonto existe depuis 2016 : qu’est-ce qui a donné envie aux fondateurs de se lancer ?
Philippine Rougevin-Baville : Qonto a été créé à partir du postulat que les entrepreneurs ne se retrouvent pas forcément dans les banques traditionnelles, en termes d’accompagnement, de disponibilité, de facilité d’utilisation ou de transparence des prix. C’était le cas de nos co-fondateurs qui, dans leurs précédentes expériences professionnelles, ne trouvaient pas de solutions satisfaisantes.

Ils se sont donc lancés pour créer un compte professionnel et une solution financière adaptés avec IBAN, cartes, gestion quotidienne et solutions financières de pré-comptabilité, facturation et gestion des dépenses en équipe. Aujourd’hui, Qonto est le compte professionnel de référence en France (notre marché historique), en Espagne, en Allemagne et en Italie avec 500.000 clients et 1.600 collaborateurs.

Quel est l’impact du contexte économique sur votre stratégie et le développement de nouveaux services ?
La France continue, pour la troisième année consécutive, à passer la barre du million d’entreprises créées : il y a donc toujours une grande dynamique de l’entrepreneuriat – ce qui nous impacte significativement car nous sommes un partenaire clé. Cela conforte notre activité et notre positionnement auprès de ces créateurs d’entreprises, dont 200.000 en Europe ont d’ailleurs démarré leur entreprise avec nous.

En parallèle, les TPE-PME doivent aussi pouvoir maîtriser leurs finances. Nos prix transparents sont hyper attractifs pour les entreprises à la recherche de simplicité. D’autant plus que la fluidité d’usage de nos outils innovants leur permet de gagner du temps. Nos produits sont également extrêmement fiables grâce à l’internalisation de notre « core banking system » – et nous sommes l’un des seuls acteurs digitaux à le faire.

Notre service client est disponible 24h/24 et 7j/7 en France et capable de répondre à 95 % des questions en moins de trois minutes. Nous continuons à investir sur ce sujet pour amener encore plus de réactivité.

Enfin, le paiement fractionné, l’une de nos dernières fonctionnalités sorties en mars, permet de faciliter la trésorerie et d’avoir accès de façon immédiate et instantanée, sous condition d’éligibilité, à un montant allant jusqu’à 10.000 euros que nous avançons, et qui sont ensuite remboursés en trois fois sur trois mois.

Comment développez-vous la valeur client ?
Nous avons deux objectifs : le premier, atteindre le million de clients TPE-PME en Europe en 2025 – dans un contexte où il en existe quinze millions. Cela représente donc le double des clients que nous avons aujourd’hui en portefeuille, mais nous sommes confiants.

Le second : atteindre un seuil de rentabilité. Pour y arriver, nous allons poursuivre notre stratégie entièrement tournée vers nos clients, anticiper leurs besoins pour développer les bons services. C’est ainsi que nous concevons notre « roadmap ».

Dans ce cadre, nous avons annoncé en mars l’acquisition de la fintech française Regate. Ce rachat a trois objectifs : offrir pour la première fois une offre spécifiquement conçue pour les cabinets d’expertise-comptable, faciliter encore davantage les échanges entre les PME et les cabinets d’expertise-comptable, et avancer plus significativement sur notre solution de services financiers.

Comment définissez-vous votre offre en termes de prix ?
Plus notre produit et notre base client s’enrichissent, plus cela devient difficile. Aujourd’hui, les besoins d’un créateur d’entreprise sont très différents des besoins, par exemple, d’une entreprise de vingt ou quarante employés. Finalement, il n’y a rien de plus compliqué que de simplifier – mais ce que nous voulons garder à tout prix. Nous voulons conserver des prix transparents et justes, quels que soient les besoins.

Au début, nous n’avions qu’un seul prix – maintenant, nous avons six forfaits conçus pour s’adapter aux différentes tailles d’entreprises et répondre à leurs besoins.

Où en êtes-vous sur les développements B2C et à l’international ?
Ce qui fait notre force, depuis le début, c’est de nous concentrer sur la cible professionnelle pour pouvoir répondre au mieux à leurs besoins. Développer une solution financière pour un pro, ou pour un particulier, ce n’est pas du tout le même métier. Nous pensons que nous adresser aux particuliers serait plutôt une distraction. D’autant plus qu’il existe déjà de très bonnes solutions à leur intention.

A nouveau, nous allons rester concentrés et éviter la dispersion. Nous avons de grandes ambitions sur les quatre marchés où nous sommes déjà présents. Nous allons donc continuer à y investir pour aller au bout de nos projets.

Philippine Rougevin-Baville interviendra lors de l’événement IN BANQUE 2024 le 20 juin à Paris dans le cadre du débat inaugural « Stratégies digitales & Innovations numériques ».

Études, analyses

Consulter les études IN Banque / Next Content ainsi que les analyses de nos partenaires.


Conférence

La prochaine conférence IN BANQUE se déroule le 20 juin à Paris. Découvrez le programme !


config.conference.register {{ config.conference.register }}

Entretiens

Lire, écouter les entretiens et prises de parole des décideurs et experts intervenants.


Vidéos

Débats, présentations... Découvrir en replay des interventions durant nos conférences.


Nous contacter

Devenir partenaire d'une étude ou d'une conférence, proposer une intervention...



{{ config.related }}

Pascal Luigi (BforBank) : « Nous demeurons constants dans notre approche de digital augmenté par l’humain »

Le directeur général délégué de la banque digitale du groupe Crédit Agricole décrypte la stratégie pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé des trois millions de […]

Samuel Fischer-Ledru (BoursoBank) : « En tant qu’acteur 100 % digital, notre interface doit être la plus fiable et la plus simple possible »

Le directeur marketing stratégique de la banque en ligne de Boursorama fait le point sur les grandes orientations à venir, les leviers de croissance et […]

George Grumbar (Revolut) : « Notre offre de crédit immobilier sera une petite révolution dans le secteur »

Conquête de nouveaux marchés, utilisation de l’IA, évolution du client-type… George Grumbar, General Manager de la succursale française de la fintech Britannique (qui opère en […]

Philippe Cayrol (Futurae) : « Face aux nouvelles menaces, nous amenons plus de sécurité sans dégrader l’expérience utilisateur »

Acteur de l’authentification forte avec et sans mot de passe, Futurae Technologies a été fondée par des chercheurs en sécurité et des entrepreneurs de l’École […]

Grégory Desfosses (BNP Paribas Personal Finance) : « Les carrefours d’audience modifient en profondeur les parcours de demain »

Le Head of Business Acceleration du leader européen du crédit à la consommation décrypte les grands axes stratégiques de la filiale de BNP Paribas, de […]

Cécile Poulet (Inovatic) : « Notre credo : garantir la sécurité et la confidentialité des données »

Inovatic est un spécialiste français de l’extraction intelligente de données dans les états financiers, pour faciliter et sécuriser l’accès au crédit. Entretien avec Cécile Poulet, […]

Florent Garcia (WAI by BNPParibas) : « Il faut avoir la volonté d’avoir un impact au-delà du volet bancaire »

Le directeur des programmes WeAreInnovation by BNP Paribas, qui réunit toutes les entreprises innovantes françaises que la banque accompagne, partage son regard sur les mutations […]

Open banking & Plateformisation : les initiatives de Bpifrance

Entretien avec Matthieu Heslouin, Chief Digital Officer chez Bpifrance interrogé par Sébastien Salvi, VP Retail Banking chez Capgemini Invent. Enregistré lors d’IN BANQUE 2023 le […]

L’innovation dans les parcours clients e-commerce en BtoC et BtoB

Entretien avec Frédéric Jacob-Peron, Directeur Général de Franfinance interrogé par Jérôme Morlon, fondateur d’Iperiago. Enregistré lors d’IN BANQUE 2023 le 22 juin à Paris. Copyright […]

Détection de fraudes : les solutions face aux nouvelles menaces

Quelles sont les avancées technologiques clés dans les domaines de l’IA et du computer vision qui permettent de faire face à l’explosion de la fraude […]

IN Banque

IN BANQUE est une marque de la société Next Content, société d'études spécialisée dans l'analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

{{ config.more }}



© 2024 - IN Banque
/ / /